logo_sl
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies

qui nous permettent notamment de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêt

en savoir plus
  • Compte
    Plus de services en créant un compte Inscription simple et rapide Mémoriser mes annonces favorites Retrouver mes dernières recherches Synchroniser mes favoris depuis l'application Seloger Créer mon compte Me connecter
    • HISTORIQUE
Mag'Immo Médias :
29
nov.2012

Futurs colocataires : comment monter votre dossier ?

Publié par SeLoger.com | Catégorie Location-coloc' | 0 Commentaire
Futurs colocataires : comment monter votre dossier ?
© Film L'Auberge Espagnole

Sur fond d’économie morose et de crise du logement, le concept de colocation tire son épingle du jeu grâce aux avantages qu’elle procure : loyer moins cher pour une surface plus grande, convivialité et solidarité … Mais face à son succès grandissant, monter un bon dossier de colocation est un élément indispensable pour obtenir ce logement tant convoité.

Cette étape obligatoire ne doit donc pas être négligée car d’elle dépendra l’acceptation par le propriétaire ou l’agence immobilière. Pour mettre toutes les chances de votre côté, le spécialiste de la colocation Appartager.com vous livre les clés de la réussite.

Pourquoi bien préparer son dossier en amont ?

Les propriétaires ainsi que les agences de location peuvent-être réticents à louer des appartements en colocation. En effet, les colocataires sont souvent perçus comme des personnes fêtardes, insouciantes et pas toujours bonnes payeuses.  Pour rompre ces préjugés, commencez par prendre contact avec votre bailleur et montrez lui votre intérêt pour le logement. Montrez également que vous présentez des profils uniformes avec vos colocataires afin de rassurer le propriétaire. En effet un dossier avec des profils similaires,  en termes de niveau de revenus ou d’occupation (étudiants, actifs..), sera plus facile à évaluer pour un bailleur.

Lors de la visite, soyez ponctuel au rendez-vous. Montrez également que vous êtes responsables et organisés en ayant préparé toutes les pièces obligatoires du dossier de colocation. Enfin, pour mettre toutes les chances de votre côté, présentez également les pièces justificatives de vos garants qui montreront qu’en plus d’être des personnes organisées, vous êtes également solides financièrement. Si la situation financière d’un des colocataires est un peu moins stable que celle des autres, placez ses documents au milieu du dossier pour laisser le propriétaire sur une bonne impression générale.

Il ne faut également pas oublier que la colocation n’est pas une location ! Ici, vous partagerez les responsabilités du logement et bien souvent le propriétaire vous demandera à ce titre de remplir une clause de solidarité avec le bail. Certains propriétaires demandent également à ce que la caution des garants soit solidaire.

Votre premier allié : la réactivité !

Afin d’être le plus réactif possible et également de montrer au propriétaire que vous êtes prévoyants,  il est préférable d’arriver avec un dossier complet lors de vos visites. Les colocations les plus prisées partent très vite, et vous pouvez gagner un temps précieux en donnant des pièces de votre dossier tout de suite. Si vous connaissez déjà vos colocataires, mettez-vous bien d’accord pour que tout le monde rassemble ses pièces au plus vite.

Bien sûr nous présentons ici ce qui est traditionnellement demandé par les bailleurs mais les demandes de dossier pourront varier d’un bailleur à l’autre.

Liste des pièces justificatives généralement demandées

Voici les pièces systématiquement demandées dans un dossier de candidature :

  • Justificatifs des revenus : c'est-à-dire vos 3 derniers bulletins de paie ou la caution d’une tierce personne si vous n’êtes pas salarié (surtout utilisée pour les étudiants, il faudra alors également inclure les revenus de ce garant)
  • Justificatifs d’identité : carte d’identité, passeport, permis de conduire, etc… Il faut qu’il soit en cours de validité.
  • Justificatifs de domicile : vous pouvez par exemple donner vos récentes factures d’EDF, de téléphone (fixe et non mobile) ou d’Internet. S’il s’agit de votre premier logement d’étudiant, vous donnerez un justificatif de logement de votre garant.

Le bailleur pourra également vous demander les pièces suivantes :

  • Votre dernière déclaration d’impôt sur le revenu (ou dans le cas échéant celle du garant)
  • Relevé d’identité bancaire
  • Carte de séjour si vous possédez une carte de résident
  • Photocopie de la pièce d’identité du garant
  • Quittances de loyer de votre précédent logement (pensez donc bien à les demander à votre propriétaire actuel s’il ne vous en donne pas)Photocopie de la taxe foncière ou des impôts locaux si le garant est propriétaire

Attention aux abus

Par ailleurs, il faut noter que la loi interdit formellement au bailleur de vous demander certaines pièces : photographie d’identité, carte d’assuré sociale, copie de relevé de compte bancaire, dossier médical ou encore extrait de casier judiciaire.  

Malheureusement dans les faits, et même si la loi sanctionne de plus en plus ces pratiques,  il est parfois compliqué de renoncer à donner certains documents interdits pour accéder à une colocation. Aussi, nous vous recommandons vivement de privilégier des sites tels qu’appartager.com pour trouver un logement rapidement et vous correspondant. Une rubrique aide et conseils est disponible sur le site pour vous aider dans vos démarches.

 

 

Articles associés

Avant de poster, veillez à respecter la Charte d'utilisation

Ajouter un commentaire
Commentaire

Newsletter

Recevez bi-mensuellement les clés de l'actualité immobilière.

Inscrivez-vous gratuitement.


Partager
Position de page

UT