logo_sl
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies

qui nous permettent notamment de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêt

en savoir plus
  • Compte
    Plus de services en créant un compte Inscription simple et rapide Mémoriser mes annonces favorites Retrouver mes dernières recherches Synchroniser mes favoris depuis l'application Seloger Créer mon compte Me connecter
    • HISTORIQUE
Mag'Immo Médias :
7
févr.2011

Paris, combien ? Plus de 68 millions d'euros pour un hôtel particulier du 7e

Rédigé par Hélène Baratte | Catégorie | 0 Commentaire
Paris, combien ? Plus de 68 millions d'euros pour un hôtel particulier du 7e
© Claude Coquilleau - Fotolia.com
Quand les chiffres sont vertigineux, les records tombent ! C'est le cas dans le VIIe arrondissement de Paris où un hôtel particulier a été vendu plus de 68 millions d'euros ! La transaction d'un niveau inédit est la plus grosse acquisition immobilière réalisée par des particuliers à Paris.

Charles-Marie Jottras, président de Daniel Féau, conseil en immobilier spécialisé dans le haut de gamme, a annoncé aujourd'hui, lundi, qu'un hôtel particulier du 7e arrondissement de Paris a été vendu plus de 68 millions d'euros, record historique pour un bien acquis par un particulier !

"Ce record historique concerne un hôtel particulier du 18e siècle de 1 250 m², plus 750 m² de communs, une chapelle et un jardin" en plein cœur de Paris.

La chapelle peut renseigner sur le vendeur : une congrégation religieuse. 68 523 000 euros exactement, mais malgré ce vertigineux prix d'achat, d'importants travaux sont à prévoir.

Cette transaction illustre l'intérêt, principalement des étrangers (le bâtiment a été acheté l'année dernière, en 2010, par une famille princière du Golfe persique), pour l'immobilier de prestige dans les beaux quartiers de la capitale et dans sa très proche banlieue ouest. Cet intérêt pour les biens d'exception a provoqué une montée des prix. En 2010, selon les chiffres des notaires, environ 1 800 ventes réalisées à Paris (moins de 5% du total) ont dépassé 1 million d'euros : ces acquisitions sont concentrées dans leur quasi-totalité dans la moitié des arrondissements parisiens seulement ; du 1er au 8e, plus le 16e et le sud du 17e.

Bulle spéculative dans le luxe ? Non ! "Il n'y a pas de bulle spéculative dans le luxe à Paris car le stock de biens à vendre est peu important, et dans les 10 arrondissements de Paris les plus recherchés il n'y a pas de construction neuve ou de transformation de bureaux en appartements", souligne Charles-Marie Jottras.

Sur ce créneau de l'immobilier de luxe, le parc de logements "bascule dans les mains des étrangers car au-dessus de 4 millions d'euros, 50% des acheteurs sont des non-résidents", ajoute le président de Daniel Féau. L'entreprise Féau précise que :
- 30% de sa clientère est originaire du Moyen-Orient, 
- 15% des pays d'Europe de l'Est, 
- 45% du reste de l'Europe et 
- 10 % des Amériques. Les Chinois commencent à s'intéresser l'immobilier de luxe parisien. Ainsi, un homme d'affaire chinois s'est récemment offert un appartement de 600 m² à proximité des Champs Elysées pour un peu moins de 10 millions d'euros.

Articles associés :
- Les Français sont à nouveau acteurs de l'immobilier de prestige  
- Immobilier de prestige : les riches Américains investissent en France (vice versa) 
- Les Français sont forcés d'acheter des logements deux fois plus petits

Source : AFP

Avant de poster, veillez à respecter la Charte d'utilisation

Ajouter un commentaire
Commentaire

Newsletter

Recevez bi-mensuellement les clés de l'actualité immobilière.

Inscrivez-vous gratuitement.


Partager
Position de page

UT