logo_sl
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies

qui nous permettent notamment de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêt

en savoir plus
  • Compte
    Plus de services en créant un compte Inscription simple et rapide Mémoriser mes annonces favorites Retrouver mes dernières recherches Synchroniser mes favoris depuis l'application Seloger Créer mon compte Me connecter
    • HISTORIQUE
Mag'Immo Médias :
15
août2012

Dans les narines de Big Brother ! Expirez, vous êtes respirés

Rédigé par Hélène Baratte | Catégorie | 0 Commentaire
Dans les narines de Big Brother ! Expirez, vous êtes respirés
© www.ethylco.fr

Depuis le 1er juillet, les 36 millions d’automobilistes français ont un nouveau compagnon de route ! Après le gilet de sécurité approuvé par Karl Lagerfeld en personne (« c'est jaune, c'est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie »), ou le triangle de pré-signalisation, l’éthylotest a rejoint la famille « prévention routière obligatoire » !

En Italie, la nouvelle arme pour lutter contre l’alcool ne se retrouvera pas derrière le volant ou dans la boîte à gants, mais implantée au cœur de quartiers de la capitale (Trastevere, Campo dei Fiori, etc.). Place à la détection olfactive !

Pour son « To Rome with Love » ou ses vacances romaines, Woody Allen n’a pu les filmer, mais des engins de surveillance seront bientôt dotés d’un nez électronique les changeant en caméras renifleuses capables de mesurer la concentration d’alcool dans l’air, et aussi de stupéfiants. Ceux qui, comme Serge Gainsbourg, voient « dans les vapeurs de l’alcool » leurs « châteaux espagnols » risquent ainsi de déclencher une alarme alertant la police.

Ce dispositif de surveillance pas vraiment bon marché a été mis en place à la demande des associations de riverains. Indirectement, il s’attaquera aux vociférations éthyliques des fêtards et des ivrognes, mais aussi plus directement à la pollution sonore dans cette ville aux Vespa pétaradantes. D’ailleurs, le système, affolé par les cylindrées passant trop près des capteurs, a besoin de quelques ajustements pour ne pas crier au pistolet !


Sources : Courrier international

Avant de poster, veillez à respecter la Charte d'utilisation

Ajouter un commentaire
Commentaire
Partager
Position de page


UT