logo_sl
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies

qui nous permettent notamment de mesurer l’audience de notre site et de vous proposer des contenus, services et publicités adaptés à vos centres d’intérêt

en savoir plus
  • Compte
    Plus de services en créant un compte Inscription simple et rapide Mémoriser mes annonces favorites Retrouver mes dernières recherches Synchroniser mes favoris depuis l'application Seloger Créer mon compte Me connecter
    • HISTORIQUE
Mag'Immo Médias :
25
juin2012

Livret A : plafond doublé ou pas doublé ?

Rédigé par Hélène Baratte | Catégorie | 2 Commentaires
Livret A : plafond doublé ou pas doublé ?
© Fotolia.com

Le lundi, nous aimerions bien revenir à dimanche, non ? Faisons-le, en tournant les pages du JDD. Selon le Journal du dimanche, le doublement du plafond du Livret A, mesure phare de la campagne présidentielle de François Hollande, serait moins rapide que prévu et se ferait en deux temps afin d'éviter les transferts d'argent trop massifs. Pierre Moscovici dément aujourd'hui.

Réforme du Livret A : pas avant l'automne ?

Selon Le Journal du dimanche, le doublement des sommes autorisées sur le placement préféré des Français de 15 300 euros (somme maximale actuellement autorisée sur le livret A) à 30 600 euros est repoussé. 
Cette réforme du Livret A, promise pour juillet par François Hollande dans ses 60 engagements
doit permettre de financer la construction de 2,5 millions de logements intermédiaires, sociaux et étudiants.

Selon l'hebdomadaire, le gouvernement envisagerait finalement de repousser la mise en place de la mesure à la rentrée, "voire à l'automne",
et de porter le plafond du Livret A à seulement 20 000 euros,
les banques craignant des transferts d'argent trop massifs des livrets bancaires vers ce placement défiscalisé très apprécié des Français (le livret A est le produit d'épargne préféré des Français, qui en détiennent plus de 60 millions. L'encours global du Livret A, dont le taux de rémunération est de 2,25%, se monte à 226,6 milliards d'euros contre 216,9 milliards fin 2011 et 195,3 milliards fin 2010. Le Livret de développement durable (LDD), anciennement Codevi, affiche quant à lui une collecte nette de 0,69 milliard d'euros pour le mois d'avril et de 1,77 milliard sur les quatre premiers mois de l'année),
transferts qui risqueraient, selon les établissements bancaires, d'assécher les liquidités à leur disposition, ce qui s'avère, soulignent-ils, dangereux en période de crise.
Les banques, qui plaident pour un relèvement progressif du plafond afin de limiter son impact sur les autres placements, estiment à 35 ou 40 milliards d’euros les transferts d’épargne vers le Livret A,
or deux tiers des encours du Livret A sont centralisés à la Caisse des dépôts.

Le passage à 30 600 euros ne serait effectif qu'une fois mesurés les effets du premier relèvement du plafond du Livret A à 20 000 euros. Quand le plafond du Livret A devrait-il atteindre 30 600 euros ? Pas avant 2 ou 3 ans, selon les estimations du JDD.

Pour les banquiers, ce rétropédalage permettrait d'éviter le développement d'une niche fiscale pour les ménages les plus aisés (le livret A est entièrement défiscalisé et moins de 10 % des détenteurs de livret A atteignent le plafond de 15 300 euros).

Cécile Duflot : contre un report de la réforme du Livret A

Cécile Duflot, interrogée au Grand Jury RTL-le Figaro-LCI, a déclaré ne pas être au courant de cette décision qui reviendrait, souligne-t-elle, au ministre de l'Economie Pierre Moscovici.
La ministre du Logement plaide pour que la promesse de François Hollande de porter le plafond du Livret A de 15 300 à 30 600 euros soit tenue :

"Je pense que cet engagement, qui était un engagement du président de la République, sera un engagement qui sera tenu (...).
J'ai entendu les inquiétudes du lobby bancaire. Ils peuvent avoir des inquiétudes,
Moi, ce qui m'importe, c'est de répondre aux inquiétudes des dix millions qui n'ont pas les moyens de se loger dignement", a déclaré Cécile Duflot.
"Je vais m'employer à ce que les engagements du président de la République soient tenus, (notamment) la construction de 150 000 logements sociaux" supplémentaires par an, contre 110 000 en 2011, selon la ministre du Logement.

Réforme du Livret A : objectifs maintenus selon Pierre Moscovici, ministre de l’Économie et des Finances

Ce matin lundi, Pierre Moscovici assure sur i>Télé que les objectifs du gouvernement seront maintenus.
"Nous aurons une réforme globale qui ira vers le doublement du livret A prévu par le président de la République, et elle s'intégrera dans une réflexion d'ensemble sur l'épargne réglementée", a-t-il déclaré.
Le ministre de l'Economie dément les informations du JDD selon lesquelles le plafond ne serait pas doublé mais relevé dans un premier temps à 20 000 euros, et
la mesure prévoyant le doublement du plafond du livret A reportée à la rentrée.
Pierre Moscovici affirme que la décision concernant le Livret A n'est "pas arbitrée" et que par conséquent "les annonces qui sont faites ne sont pas sérieuses".
Il conclut :
"Je souhaite une finance qui soit moralisée (...) mais aussi une finance qui soit au service de l'économie, et donc efficace,
que l'orientation de l'épargne, notamment l'épargne longue, soit tournée vers les besoins de financement de l'économie".


Sources : Le JDD, Reuters, AFP, Grand Jury RTL-le Figaro-LCI

Avant de poster, veillez à respecter la Charte d'utilisation

Ajouter un commentaire
Commentaires (2)
  • Avatar de Livret A
    Livret A
    Anonyme
    Posté le mardi 12 mars 2013 à 13h12

    L'Etat cherche toujours un moyen de profiter du succès d'un produit. Les français ne sont pas si bêtes quand à la popularité fulgurante du <a href="http://epargne-livret-bancaire.fr/livret-a...>livret A</a> mais n'y peuvent souvent rien

    Signaler un abus
    • Spam
    • Contenu en double
    • Hors propos
    • Inapproprié
    • Signaler ce post
  • Avatar de loyer_trop_cher
    loyer_trop_cher
    Anonyme
    Posté le jeudi 12 juillet 2012 à 02h08

    Mercredi, l'Observatoire de l'épargne réglementée a remis son rapport annuel sur le Livret A, plus que jamais le placement préféré des Français, 94,3% en détenant un fin 2011 (contre 91,7% fin 2010). Lors d'une conférence de presse, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, bien que déclarant être "très attaché à veiller à ce que le Fonds d'épargne de la Caisse des dépôts permette de financer complètement le logement social", a fermement réaffirmé son opposition au projet gouvernemental de doubler le plafond du livret A (de 15 300 à 30 600 euros), promesse de campagne de François Hollande visant à financer le logement social via la Caisse des dépôts qui gère les encours du Livret A non détenus par les banques. Selon lui, il ne faut pas neutraliser des fonds s'ils ne sont pas nécessaires et que les ressources permettent déjà de répondre à la demande. Pour Christian Noyer, "il n'y a pas de problème de financement". Ainsi, le principal obstacle au développement du logement social ne serait pas le financement, mais la faible disponibilité du foncier. Pour le gouverneur de la Banque de France, il est certain que "ce n'est pas parce qu'on met en place des financements que l'on va financer des choses qui n'existent pas"... Logique ! Même Pierre Moscovici, ministre des finances, serait de cet avis, précisant mardi 10 juillet que la réforme du Livret A serait mise en place "au rythme des besoins", pour ne pas "déstabiliser les acteurs concernés". Autrement dit, si aucun besoin de financement n'apparaît, il ne sera pas question de doublement du plafond du Livret A, d'autant que seulement 8,5% des Livrets ont un solde égal ou supérieur au plafond.

    Signaler un abus
    • Spam
    • Contenu en double
    • Hors propos
    • Inapproprié
    • Signaler ce post

Newsletter

Recevez bi-mensuellement les clés de l'actualité immobilière.

Inscrivez-vous gratuitement.


Partager
Position de page

UT